Share It

2005/06/05

La campagne anti-guerre de Chirac et Schröder ne semble pas avoir profité auprès des électeurs, contrairement à…

Il y a quelque chose de curieux
dit Charles Kupchan, professeur à l'université Georgetown à Washington et directeur des études européennes au Council on Foreign Relations, à Corine Lesnes.
Chirac et Schröder avaent fait campagne de manière très nette contre la guerre en Irak, ce qui correspondait à l'avis de leurs opinions publiques. Cela ne semble pas leur avoir profité auprès des électeurs, alors même que la situation est mauvaise en Irak. Le président Bush, lui, a été réélu. Et pas seulement lui, mais aussi le premier ministre danois, le premier ministre australien, et Tony Blair en Grande-Bretagne, alors que de l'avis générale la guerre a mal tourné.