Share It

2011/03/31

L'objectif du FN : capter les peurs engendrées par la mondialisation et surfer sur l'insécurité et la souffrance sociales

…le vice-président du Front national [Louis Aliot] veut encourager l'entrisme dans les syndicats. Il s'agit de capter les peurs engendrées par la mondialisation, de surfer sur l'insécurité et la souffrance sociales et de concourir à l'ambition de Marine Le Pen de « reconquête des classes populaires ».
Confirmation encore, si besoin était, grâce à l'analyse de Michel Noblecourt sur les relations entre le Front National et les syndicats, que les préceptes de l'extrême droite française (ou de l'extrême droite de n'importe quel pays, y compris les USA) — ainsi que les diatribes de Marine Le Pen contre "l'idéologie ultralibérale" — n'ont rien à voir avec les tea partiers américains et le marché libre à l'américaine.