Share It

2005/06/01

"Les Néerlandais reprochent généralement à la France ce qu'il estiment être un anti-américanisme primaire"

La prochaine fois que Néron voudra construire une alliance anti-américaine, le premier ministre fera mieux de consulter ses partenaires européens et de lire le chat avec Jean-Pierre Stroobants, envoyé spécial du Monde aux Pays-Bas, mercredi 1er juin 2005 (débat modéré par Célia Mériguet et Guillaume Pélissier-Combescure).
Coolbens : Quelles sont les relations entre les Pays-Bas et les Etats-Unis ? Quel impact ont-elles eu sur le débat durant la campagne référendaire ? Les Néerlandais craignent-ils de devoir s'éloigner du partenaire américain ?

Jean-Pierre Stroobants : Les relations Pays-Bas - Etats-Unis, et plus généralement avec le monde anglo-saxon, sont une priorité pour la plupart des partis politiques. Il faut rappeler que les Néerlandais ont envoyé des troupes en Irak. Cette question n'a toutefois joué qu'un rôle mineur. Et si l'on reparle de l'influence du non français, on peut souligner que les Néerlandais reprochent généralement à la France ce qu'il estiment être un anti-américanisme primaire.