Share It

2008/06/04

Le Jour J : Le rêve d'un Français prend réalité

As he was driving along a Normandy river 12 years ago, Hugues Eliard suddenly did a double take. Out in the mud was an odd shape. He stopped his car and, lo and behold, it was indeed the hulk a World War II-era Higgins Boat, the ones which sent Allied forces ashore on D-Day.

A new goal took root in the Frenchman's mind, one that would change his life. He would clean the LCVP, restore it to its former glory, and, last but not least, make it seaworthy. It took lots — lots — of hard, back-breaking work and longer — much longer — than Eliard had anticipated but twelve years later, the Higgins Boat is afloat and ready to take part in D-Day celebrations on June 6…



Qui sait ce qu'ils décideront de taxer par la suite?

Who knows what they will tax next?

2008/06/03

Une seule question, toute simple…

Aux individus et organisations qui préconisent une nouvelle tentative du communisme (dans Le Monde ou ailleurs), je n'ai qu'une question, toute simple : Combien devront mourir la prochaine fois? Des dizaines de millions? Sans doute pas. Mais peut-étre des millions? Des centaines de milliers? Quelle sera le nombre de morts acceptable pendant la prochaine tentative de bâtir une société d'égalité utopique? (Et le préconisateur sera-t'il volontaire pour que ses proches et lui-même fassent éventuellement partie des victimes?)

Les Ricains et leurs adversaires dans années 1950 : Plus ça change…

"C'est la faute de Bush ; les Américains sont nos amis"? Il y a 50 ans, en 1958, sortait Les Américains de Robert Frank.
Au final, l'Amérique n'en sort pas grandie : Frank souligne les inégalités fondamentales entre Blancs et Noirs, entre riches et pauvres. Mais il revendique avant tout sa subjectivité. … le livre fait sensation. Ou plutôt scandale : la critique dénonce un brûlot antiaméricain.
À comparer avec le livre de François Fejtö, qui vient de succomber :
Dans les années 1950, son Histoire des démocraties populaires avait été accueillie avec suspicion car jugée trop critiquée de l'URSS.
Il doit y avoir une leçon dedans (ne nous demandez pas laquelle, mais ça doit avoir avec les deux poids deux mesures)…