There was an error in this gadget

2014/05/09

La Limite de Vitesse, comme les Autres Lois, C'est pour les Manants…

Il y a bientôt deux ans, la moto de BFMTV épinglait la voiture du nouveau président de la république, François Hollande.
Dans le tunnel de La Défense … le rythme s'accèlère ; la vitesse est limitée à 70, le convoi présidentiel roule à près de 140 km/h. Sur l'autoroute, le cortège frôle les 180 km/h. (0:50)

Etre un bon citoyen, n'est ce pas respecter les lois ?
Notre slogan préféré "le respect", respecter le code de la route, n'est ce pas aussi respecter les autres ?
Personne n'est en désaccord, Marcel Granier.

Encore faut-il que les lois soient — tant soit peu — raisonnables (et que la loi soit la même pour tous, que nos élus nous respectent autant que nous sommes censés les respecter, eux, ainsi que les uns les autres)…

J'ai roulé vite, mais il ne me serait jamais venu à l'idée de manifester contre les radars, si j’avais eu une contreventions j'aurais assumé mes conneries … il vient un moment où il faut être raisonnable 
 Personne n'est en désaccord, Marcel Granier.

Encore faut-il que nous ayions une définition — tant soit peu — raisonnable (le voilà, ce mot que vous aimez bien) de ce que constitue une "connerie" et ce qui est "raisonnable"…


(Par ailleurs, il y a une façon très facile d'avoir la "paix" — avec les autorités, avec la loi, avec des fonctionnaires : se soumettre tout de suite et se tenir coi, comme un bon petit élève discipliné…)

Vous me direz : "Ah et qui diable êtes-vous pour prétendre définir ce qui est raisonnable ?!?!"

Alors, je vais vous lire la définition la plus pure de la démocratie, de la république, et de la thèse "tous les hommes sont créés égaux" que je connaisse, écrite voici 15 ans par Harry Jaffa :

Ceux qui vivent sous la loi ont un droit égal à la création des lois, et 
ceux qui font la loi ont un devoir correspondant de vivre sous la loi.
Ceux qui ont ce que vous pensez être le toupet de manifester contre les radars, les 130 km/h et l'abus du retrait des points, ont-ils aidé à développer ces paramètres ?! … SI vous dites que ce sont leurs élus qui ont écrit ces règles, je veux bien en admettre la possibilité, mais ceux-ci ont-ils consulté l'ensemble de leurs citoyens une seule fois sur ce dossier ? Surtout, est-ce que un seul d'entre eux a-t'il fait campagne sur la thèse qu'il soutiendrait la toute-répression ?!?!

Combien de citoyens sont d'accord pour dire qu'avoir roulé à 139 km/h sur une autoroute droite (et éventuellement vide) est une "connerie" ? (Je vais développer cette thèse dans mon post suivant.) Et pour un chauffeur qui utilise son véhicule quotidiennement, mérite-il vraiment de perdre son permis et éventuellement son boulot pour cette "connerie" (qui n'a nui à personne) une douzaine de fois en combien — un an, 2, 3 ans? ?

Venons-en à la seconde partie de la thèse de Jaffa : Sarkozy, Hollande, Obama, la reine Elizabeth "ont un devoir correspondant de vivre sous la loi."

Vous qui parlez de "respecter les autres" et d'être "raisonnable", Marcel Granier, quand la voiture de François Hollande est prise en train de faire 140 km/h dans un zone limité à 70, suivi par 170-180 km/h sur autoroute (et qu'importe que vous soyez pro-Hollande, anti-Hollande, sympathisant du PS, de l'UMP, ou de n'importe quel autre parti), est-ce que c'est "raisonnable" de penser que cet élu, ou n'importe quel autre, a été, lui, "raisonnable" et qu'il "respecte les autres", cf. les citoyens de la RF — qui sont autrement matraqués par la police ?!?! Et qu'en est-il des autres élus, de leurs épouses, de leurs enfants, de leurs chauffeurs, de leurs amis, des amis de leurs amis ?…

Or, la solution n'est pas de demander que Hollande (ou son chauffeur) perde 6 points, ou que tout autre élu paie son amende ; la solution ce n'est pas de demander que nos dirigeants soient traités comme nous, la solution c'est d'exiger que nous soyions traités comme eux (peut-être pas 140 dans une zone à 70, mais que le zone de 70 soit monté à 90-100, et que l'autoroute soit effectivement mis à 160 km/h)…

2014/05/07

Et si le mouvement vert n'était pas en train de sauver la planète, mais en train d'asservir l'humanité ?

"La question, ce n'est pas le rechauffement climatique, c'est le pouvoir"
"C'est une arnaque pour gagner beaucoup de pognon" (0:45
Pour le bien de la planète (pour la "sauver"!!), pour le bien de la République, que faut-il faire ?

Il faut que les citoyens français deviennent… plus pauvres !

Tous doivent payer plus d'impôts écologiques et, s'ils sont des automobilistes, ils doivent payer plus de contraventions et perdre leur abilité de circuler tout à fait librement sur les routes.

Mais ! c'est pour le bien de tous !


Et par conséquent, ce qu'on nous dit, c'est que les citoyens, pour le bien de la nation, pour le bien de la planète, et (donc) pour leur propre bien, doivent (pour prendre un mot un peu extrême) se rapprocher du sort de… l'esclave !

What if the "green" movement isn't saving the earth, but instead is enslaving humanity?
Blue  est un documentaire sur le nouvel esclavage, celui que prône le mouvement vert, un documentaire que d'aucuns ne vont pas aimer car il est a été fait par un groupe religieux (américain, de plus est).

Or, il convient de se demander si notre anti-religiosité vanté, celui fourni (ne l'oublions point) par… les autorités laïques (!), n'a pas été "formé" (merci, l'Éducation Nationale) non pas pour que nous fassions un seul mouvement, celui de seulement abandonner (avec ou sans raison) l'église (ou son autorité), mais précisément pour que nous nous fassions aussi un second mouvement, celui de nous tourner vers le gouvernement et son autorité en tout ce qui concerne justement le domaine moral. (Ne voit-on pas dans l'expression État "providence" une nouvelle, soit-disante meilleure, religion?)

Le nouveau domaine moral avec leurs nouveaux péchés (le tabac, la vitesse, etc) — qui leur fournissent énormément de revenus (pour notre bien) —, et avec les nouveaux diables sataniques
(les fumeurs, les conducteurs alias assassins en herbe, etc) qu'il convient de combattre — pour remporter des victoires (pour notre bien) qui leur rapportent aussi énormément de revenus (pour notre bien)…

Les péchés de l'Homme (vrais ou faux) décrits par l'Église ne rapportait pas
d'argent à l'État, les nouveaux péchés des verts et de leurs acolytes étatistes
(de droite comme de gauche), c'est tout à fait différent…
"The whole issue is not about the weather it's about power"
"It's a scheme to make people a lot of money" (0:45)

"Environmentalism gets the whole thing backward,
thinks that people are better off if they're poor,
and in reality they are better off if they are wealthy.
So is the environment." (1:15)