There was an error in this gadget

2004/09/20

"Venant d'un pays qui a longtemps souffert du totalitarisme, je ne peux oublier cette indifférence d'une partie de l'opinion internationale"

Cette interview avec Bronislaw Geremek a été faite alors que la figure historique de la résistance polonaise au communisme briguait la présidence du Parlement européen.
Arnaud Leparmentier : Vous avez été attaqué pour votre soutien à la guere en Irak. Comment réagissez-vous?

Cette attaque me peine beaucoup. Dans la guerre d'Irak, il y avait le refus d'accepter une des dictatures les plus sanglantes de notre siècle. Je ne suis pas malheureux de penser qu'il y aura maintenant un dictateur de moins.

…On ne peut pas voir dans mon attitude un engagement pour une politique américaine. Il y avait un engagement pour les valeurs morales qui devraient être présentes dans la politique internationale. Venant d'un pays qui a longtemps souffert du totalitarisme, je ne peux oublier cette indifférence d'une partie de l'opinion internationale. On devrait établir une sensibilité éthique à l'égard des problèmes internationaux. Ce n'est ensuite qu'il faut poser la question politque, tout à fait justifiée, de l'efficacité de l'action.

Lire comment le quotidien dénigre
le courage et l'attitude de fermeté
en taxant la société polonaise
d'opinion publique apathique

No comments: