There was an error in this gadget

2011/07/11

Pourquoi le gouvernement Sarkozy voudrait-il une bonne note en matière de sécurité quand il s'acharne sur les automobilistes ?!

"Mauvaise note" écrit Yves Bordenave sur la une du journal Le Monde.
Dans un rapport de 248 pages intitulé "L'organisation et la gestion des forces de sécurité publique" publié jeudi 7 juillet, la Cour des comptes met vivement en cause la politique de sécurité du gouvernement. Passant au crible les forces de sécurité publique, policiers et gendarmes réunis, la Cour contredit le satisfecit gouvernemental sur la baisse de la délinquance, suscitant l'ire de Claude Guéant.

Les "sages" relèvent qu'entre 2002 et 2010, "les forces de police et de gendarmerie ont bénéficié d'un renforcement de leurs crédits et de leurs effectifs pour accomplir leurs missions". Toutefois, souligne la Cour, "les résultats obtenus dans la lutte contre la délinquance ont été contrastés".

Et pourquoi serait-ce une surprise ? Le gouvernement multiplie les actions envers… les citoyens lambda, honnêtes et (généralement) respectueux des lois — à savoir les automobilistes, diabolisés à souhait, dont la majorité des infractions (dépassements de vitesse minimes) sont entièrement sans gravité — avec sa multiplication des radars, des fonctionnaires qui doivent s'occuper des photos automatiques et des courriers de protestation, et maintenant des gendarmes tant à moto qu'en voiture de police qui vont délaisser l'uniforme (ah la fierté de porter l'uniforme !) pour des vêtements civils et pour circuler en voiture (et à moto) dans (sur) des véhicules non balisés afin de pièger encore des dizaines de milliers d'autres citoyens (a priori honnêtes) avec de nouveaux radars encore plus performants et leur soustraire encore des dizaines de milliers d'euros…

No comments: