There was an error in this gadget

2016/01/24

Les PV, ça ne compte pas pour des prunes


Les PV, ça ne compte pas pour des prunes
écrit Erwan Benezet dans le Parisien.
En 2015, les 26 millions d'amendes délivrées sur la voie publique par les forces de l'ordre pour des infractions au Code de la route — vitesse excessive, alcoolémie, mauvais stationnement ou défaut de signalisation — ont en effet permis à l'Etat de récolter. .. 1,671 Md€ ! C'est ce qui ressort d'une étude de l'association 40 Millions d'automobilistes qui a compilé les chiffres officiels pour faire le point sur cette manne qui rentre dans les caisses de l'Etat. Sur cette grosse somme, 658 M€ proviennent directement des radars automatiques disposés le long des routes. Des montants astronomiques que les pouvoirs publics légitiment par le fait que cet argent sert à améliorer la sécurité des routes.

Sauf qu'en réalité, seul un tiers environ est consacré à l'entretien, la sécurisation ou la modernisation du réseau routier. Où va le reste de l'argent ? Une grosse partie, un quart environ, sert à... rembourser la dette de l'Etat. Pas grand-chose à voir avec la sécurité routière donc.

Plusieurs autres centaines de millions sont utilisés pour entretenir l'ensemble du système de contrôle sur les routes : cela va du coût d'envoi des contraventions par la Poste à l'entretien ou l'achat de radars, en passant par le programme de dématérialisation des amendes.

Un arsenal renforcé en 2016

Et ne vous attendez pas à une inversion de la tendance. …

No comments: