There was an error in this gadget

2016/04/06

Est-il enfin venu le temps de comprendre que les limites de vitesse faibles sont d’une autre époque ?

Nos voisins Suisses remettent en cause la limitation de vitesse sur autoroute
écrit Clovis Roux sur Speed Fans.
Il serait question d’augmenter la limite de 120 à 140 km/h. Est-il enfin venu le temps de comprendre que les limites de vitesse faibles sont d’une autre époque ?
Depuis quelques années déjà, nos véhicules ont fait d’énormes progrès en termes de confort et sécurité active/passive. De même, les infrastructures autoroutières sont excellentes dans l’hexagone. Tandis que le décret visant à limiter la vitesse sur autoroute à 130 km/h a été instauré le 6 novembre 1974, soit il y a [plus de] 40 ans…

Vous n’allez pas me dire que vous croisez encore beaucoup de véhicules commercialisés à cette époque ? C’est aujourd’hui chose rare, et quand bien même on en trouve, ce sont, en général, des voitures de passionnés plutôt bien entretenues et ne roulant pas à tombeau ouvert. Il serait donc temps d’y réfléchir pour de bon en France, car nos voisins y songent réellement.

L’Automobile Club de Suisse (ATS) revendique déjà plus de 105 000 adhérents favorables à l’idée d’augmenter la limitation de vitesse sur autoroute. C’est donc tout naturellement que nous prenons l’idée pour l’appliquer au code de la route français. Ainsi, la vitesse maxi sur autoroute en France serait de 150 km/h. si l’on regarde les facteurs accidentogènes sur autoroute, la vitesse n’est pas en cause, loin de là.
 
La somnolence représente près d’un tiers des causes d’accidents mortels sur autoroute, ce qui veut dire qu’un bon nombre d’usagers de la route s’endorment littéralement au volant de leur voiture. Or, strictement rien n’est fait de la part du Gouvernement pour sensibiliser les populations à ce problème. De la même manière, on pourra s’étonner de la quasi-absence de contrôles d’alcoolémie ou de prises de stupéfiants sur autoroute, et de leur très grande rareté sur route. Il s’agit pourtant là de la 1ère cause de mortalité routière…

 … Notons que depuis, les limitations ont été revues à la hausse aux USA (notamment au Texas – 137 km/h -) mais aussi au Danemark (130 km/h) ou encore en Australie où une route a été libérée de toute limitation, la Stuart Highway.

C’est toute une politique à mettre en place sur la responsabilisation du comportement à avoir sur autoroute. En commençant par se positionner sur la voie la plus à droite, pour fluidifier la circulation comme l’impose le code de la route, car oui, elle n’est pas, sauf indication contraire, réservée aux poids-lourds. Tandis que le non-usage des clignotants et des rétroviseurs serait fortement puni, de quoi donner du fil à retordre à la gendarmerie, certes. Nous prônons un comportement responsable et non évidemment de rouler à fond la caisse. Notons aussi que le 150 km/h sur autoroute provoquerait un effet d’aubaine : on peut estimer que plus nombreux seraient les usagers à emprunter les autoroutes, de loin des axes les plus sûrs, avec donc une baisse mécanique de la mortalité. Si en plus, on arrêtait de monnayer la sécurité en supprimant les péages…

No comments: