There was an error in this gadget

2004/05/17

Comment fustiger un pays en une phrase ou moins

Dans sa rubrique En vue, dans Le Monde 2 du 16-17 mai, Christian Colombani nous offre cette perle en ouverture de sa collection d'infos en une phrase :
Conséquence d'un système de santé défaillant, le tiers des américains soulagent leurs maux par davantage de prières et moins de médicaments.
Point. L'on notera que l'info dépendait de la seconde partie de la phrase, et que la première partie (avant la virgule) n'était pas essentielle. Faux! Ce serait oublier qu'il faut sans cesse rappeler aux Français qu'en aucun cas, il ne fait croire que l'Amérique (ou le rêve américain) offre quelque chose de plus qu'en France. Au contraire.

Bon, résumons ce que nous avons appris ici. Ou plutôt non, ce qui a été confirmé! Ce n'est pas seulement que le système de santé US est défaillant, non, il faut savoir lire entre les lignes. Car, contrairement aux Français,…

• Les Américains ont une foi aveugle en leur société capitaliste, et donc ne pensent pas à faire la révolution (ou une révolte), afin de précipiter l'avènement d'une société égalitaire à la française ;

• les Américains sont des êtres rétrogrades et supersticieux ;

• les Américains, quand ils vont mal (physiquement ou d'une autre façon), ont le grave défaut de ne pas se tourner vers l'État ;

• les Américains sont des êtres égoïstes qui ne s'entraident pas (c'est-à-dire en se tournant vers les autorités) ;

• leur système de santé est KO — le système français, lui, marche, et n'est pas défaillant (la preuve étant le fait que les Français prennent plus de médicaments que les Yankees).

Ce qui est ignoré :

• Prière ou pas, il est bien établi que d'avoir une attitude positive est en effet salutaire pour la santé ; une étude (aux States) préconisait des cassettes et des DVDs de films comiques dans tous les chambres d'hôpital (en plus du traitement médical) ;

• les Français prennent non seulement plus de médicaments que les Américains, ils en prennent plus que le reste de l'Europe aussi. Ils sont donc aussi les gens les plus humanistes de l'Union européenne ! Comme c'est bon à savoir. À moins que… ce soit dû… au système de santé français, qui incite les gens… à se tourner… vers les médicaments gratuits ou quasi-gratuits.

Comme le disait une Américaine de ma connaissance qui vit en France depuis 20 ans, "quand ils commencent à sentir un début de maladie, les Français se précipitent vers la pharmacie. Moi, je vais au supermarché acheter du jus d'orange, mais il est vrai que cette option n'est pas remboursée…"

No comments: