There was an error in this gadget

2005/02/13

Qu'est-ce, déjà, qu'est censée représenter la Statue de la Liberté?

Les Français avaient offert aux Américains une statue de la Liberté éclairant le monde du port de New York et ils s'effarouchent maintenant de les voir dénoncer la tyrannie
écrit Jean-Claude Casanova pour Le Monde.
Pour se rassurer, on notera que George W. Bush, en prêtant serment, a affirmé que les alliés de l'Amérique devaient savoir qu'elle "s'honore de leur amitié, s'appuie sur leurs conseils et compte sur leur aide". D'ailleurs, la secrétaire d'Etat visite à grands pas l'Europe pour démentir les propos qu'on lui a prêtés et pour écouter l'Angleterre, flatter l'Allemagne et la France et ignorer la Russie.

…Les Européens, qui sont peu puissants, seront d'autant plus influents qu'ils se soumettront à cette rigueur en proposant des solutions communes constructives et en évitant les surenchères rhétoriques et les susceptibilités d'étiquette.

…En Irak, les élections ont délégitimé le terrorisme baasiste ou islamiste, que certains se complaisent à appeler "résistance".

…avant tout, les Européens et les Américains doivent savoir quel prix ils sont prêts à payer pour empêcher l'Iran d'acquérir des armes nucléaires. Voilà ce dont ils doivent parler sérieusement entre eux. Pour éviter les ambiguïtés, on doit agir à l'inverse de ce qui s'est passé pour l'Irak. Il ne s'agit pas d'aller faire des discours à l'ONU. Si l'on diverge entre Européens et Américains, il sera toujours temps de le dire. Avant, il faut chercher un accord raisonnable sur une politique raisonnable.

No comments: