There was an error in this gadget

2005/12/02

Chroniques d'une résistance

Les grèves à la SNCF et à la RATP, menées sous prétexte d'une «privatisation rampante» et d'une défense du service public, ont été des actes de protection de statuts privilégiés
ecrit Ivan Rioufol.
Comme l'ont été les conflits à la Société nationale Corse Méditerranée ou à la Société des transports marseillais. Ces abus de droit, face auxquels les salariés concernés semblent prendre leurs distances, devraient inciter à faire l'inventaire des avantages accumulés par des syndicats s'étant appropriés des biens publics.

…Plutôt qu'une réflexion sur la crise du «modèle français» nourrissant un tribalisme identitaire et corporatiste, le PS veut revenir aux 35 heures, renationaliser EDF, abroger la loi sur les retraites...

Cette attitude réactionnaire est prête à toutes les connivences avec des syndicats pantouflards et des mouvements protestataires qui ne voient dans l'Etat que la vache à lait.

Rioufol vient de sortir Chroniques d'une résistance (le Bloc-notes des années 2003-2004).

No comments: