There was an error in this gadget

2005/12/20

"Équilibrer” le positif en grossissant démesurément le négatif : l’un des point d’ancrages du discours du Monde sur l’Amérique depuis 1944

En s'adressant à "Mademoiselle Le Monde" en personne et en citant une édito écrite "avec la délicatesse qui vous caractérise", un internaute explique à quel point l'édito du Monde sur les élections irakiennes était partisan (thanks to Alex).
… à votre corps défendant, vous êtes contrainte et forcée de reconnaître que la politique de Bush porte ses fruits. C’est un peu embêtant … Ne nous affolons toutefois pas; dès le deuxième paragraphe, et jusqu’à la fin de votre dissertation (félicitations anticipées pour cette belle cohérence), vous retournez brillamment la situation en neutralisant tous les aspects positifs; pour finir, le progrès n’était pas aussi “indéniable” que ça …

Pour effacer la note positive que constitue l’introduction, il suffit d’”équilibrer” le positif en grossissant démesurément le négatif. Le lecteur lambda est d’ailleurs bien préparé à cette tactique, car, depuis votre naissance en 1944, ça été l’un des point d’ancrages de votre discours sur l’Amérique, à de rares exceptions près. Félicitations encore pour cette persistance obstinée qui est tout à votre honneur. Vous avez bien fait de ne pas mentionner les écoles, les universités, les hôpitaux, l’infrastructure reconstituées par les américains en Irak, le boom financier et immobilier, les morts plus nombreux qu’aurait provoqué le maintien au pouvoir de Saddam, la liberté enfin trouvée, les sondages qui confirment l’optimisme des Irakiens quant à leur futur.

… La tactique que vous avez adoptée est donc la bonne. Si beaucoup d’éléments commencent, depuis un certain temps, à pointer vers un succès de la politique bushiste, il suffit de le nier et de créer en lieu et place une catastrophe qui n’a d’existence que verbale. Bel effort!

No comments: