Share It

2011/11/02

L'idéologie de Marine Le Pen dénonce la "toute puissance" américaine et elle préférerait que la France se "tourne vers la Russie"


Depuis qu'elle a amorcé son ascension à la tête du parti d'extrême droite, Mme Le Pen a infléchi la position que défendait son père dans les années 70 et 80 qui, économiquement, avait une certaine proximité avec celle défendue aujourd'hui par les Tea Parties
explique Jonathan Parienté dans Le Monde, où il précise que «l'idéologie de Marine Le Pen […] dénonce la "toute puissance" américaine.»
Le Front national se bat désormais pour "bâtir un Etat fort et stratège" qu'il conspuait jadis.

… En 2007, le dernier programme présidentiel de l'ancien élu poujadiste trace une nouvelle voie. L'"étatisme" et le "syndicalisme archaïque" ne sont plus les seuls maux de l'économie. Il faut désormais y ajouter le "mondialisme ultra-libéral".

Marine Le Pen a poussé plus loin cette logique. Réhabilitation de l’Etat fort qui doit orienter l’économie, souveraineté monétaire et retour au franc, protectionnisme, remplacement du clivage droite gauche par celui des nationaux contre les mondialistes, constituent désormais la base de son programme.

Dans les années 1980, Jean-Marie Le Pen avait eu une sympathie atlantiste qu'il a abandonnée au moment de la guerre en Irak. Marine Le Pen est très critique sur la politique étrangère des Etats-Unis. Elle prône la sortie de l'OTAN. Et, dans un entretien accordé récemment au quotidien russe Kommersant, elle expliquait préférer que la France se "tourne vers la Russie" tout en "tournant le dos aux Etats-Unis", ce que, estime-t-elle, la crise actuelle lui permet d'envisager.

No comments: