There was an error in this gadget

2011/12/20

80% de tous les accidents mortels sur les routes des USA causés par des conducteurs distraits ne sont PAS dus à l'usage du portable

INVESTOR’S BUSINESS DAILY editorializes against a cellphone ban, nous apprend Instapundit.

First, regulating cellphone use is not a federal responsibility, even on federal roads. This is not an issue that Washington has the authority to address.

Second, there’s no compelling reason for it. The National Highway Traffic Safety Administration says that 3,092 traffic deaths last year involved distracted drivers. But using a cell phone is only one of many driver distractions. Eating and drinking while behind the wheel are two others, and they are far more dangerous than yapping on a phone.

In fact, a 2009 NHTSA study found that 80% of all car wrecks are caused by drivers eating or drinking — not cellphone use — with coffee-guzzling the top offender.

Then there’s this. According to federal data, traffic deaths have fallen from 2.1 per 100 million vehicle miles in 1990, when virtually no one had a cellphone, to 1.1 in 2009, when almost everyone does.

Grosso modo, l'article de IBD démontre que de tous les accidents mortels sur les routes américaines causés par (ou impliquant) des conducteurs distraits (il y en a eu 3092 en 2010), les statistiques montrent que la vaste majorité n'étaient pas dus à l'usage du portable, mais à la consommation de nourriture et de boissons (pas forcément alcoolisées) en conduisant.

De fait, poursuit l'article, une étude de l'année précédente (2009) attribuait 80% des accidents à des conducteurs qui mangeaient ou qui buvaient — et qui n'utilisaient pas leur portable. C'est la consommation d'une tasse (ou d'un thermos) de café qui était le principal responsable de ces accidents.

Alors, demande IBD, pourquoi les nourrices du gouvernement ne s'attaquent-ils pas aussi aux buveurs de Starbucks et aux mangeurs de Big Macs ? Pourquoi ne pas faire des procès aux femmes qui mettent le maquillage pendant qu'elles roulent et aux hommes qui se rasent le menton ? Et pourquoi ne pas rendre illégal le fait de se brosser les cheveux quand on est au volant, pendant qu'on y est ?

No comments: