There was an error in this gadget

2012/04/03

Agents du fisc en bordure de route : En France comme à l'étranger, les lois, ce n'est que pour les manants

En France comme à l'étranger, les lois, ce n'est que pour les manants…
This video … shows a police car operating at a velocity of 94 miles per hour [151 km/h] in a marked 40 zone [zone à 65 km/h]. At around the one-minute mark, we see the police car strike a Mazda containing two teenagers. Both are killed. The police car is not running its lights, was not operating the siren, and was not even responding to an emergency.

Here’s the best (or worst) part: the officer who killed the kids, Jason Anderson, was apparently “racing” the officer whose car recorded the video, one Richard Pisani. Pisani is traveling at about 74 mph during one part of the video. In a marked 40. I cannot find any evidence that Officer Pisani was in any way disciplined for his conduct. Think about that for a moment.

Et Jack Baruth y pense, justement…
… nous arrivons à la première contradiction dans les lois modernes pour excès de vitesse : l'approche basée sur les amendes. Si vous dépassez une limite de vitesse de moins de trente miles [50 km] par heure dans la plupart des endroits, vous serez condamné à une amende et/ou à l'ajout de points sur votre permis de conduire [au retrait des points, en France et dans d'autres pays]. Si la vitesse est dangereuse, et si les gens meurent par excès de vitesse, pourquoi les chauffards ne sont-ils pas jetés en prison ?

… À moins que vous ne ralentissiez au-dessous de la limite de vitesse affichée à la vue du flic, puis que vous l'attendiez patiemment pour arriver à votre hauteur, votre poursuivant devra lui aussi dépasser la limite de vitesse.

Pensez-y, à ce sujet. Habituellement, il n'est pas nécessaire d'assassiner des gens pour attraper un meurtrier, il n'est pas nécessaire de violer des passants innocents pour punir un violeur. Si votre voiture a été volée, vous ne vous attendrez pas à ce que le policier venant prendre votre déclaration arrive dans une voiture volée. Et pourtant, nous acceptons généralement l'idée qu'un agent de police dépasse la limite de vitesse afin de rattraper des chauffards. Encore plus intéressant, nous acceptons qu'il est "nécessaire" de dépasser la limite de vitesse de façon bien plus considérable que ne l'a fait le délinquant original. … Ce flic en train de faire une fois et demie la limite de vitesse représente peut-être une plus grande menace pour le bien du public que le délinquant original.

… Ce ne serait pas un problème si les flics n'avaient jamais d'accidents, mais ils en ont. En fait, il y a tout le temps des accidents de voitures de police.

... Si nous, en tant que société, ne sommes pas prêts de risquer des vies innocentes pour attraper des voleurs de banque ou des malfaiteurs en fuite, pourquoi devrions-nous supporter un risque similaire afin de, tout simplement, taxer les automobilistes, qui sont souvent en train de conduire à une vitesse qui est tout à fait raisonnable et approprié ? … peut-être les municipalités, et les citoyens de ces municipalités, devraient être inspirés de mieux examiner si leur policiers servent le public au mieux en jouant le rôle d'agents du fisc en bordure de route.

Il semble raisonnable de dire que la police ne devrait pas être autorisé à faire la course effrénée sur la route, mettant en danger le public pour la simple raison de donner des amendes. Le problème devient alors: Quis custodes ipsos custodiet? Qui va surveiller les surveillants? Comment la police peut-être empêché de mettre en danger le public?

No comments: