There was an error in this gadget

2016/10/17

À Marseille, « Nous sommes face à un Everest de folie meurtrière »


« Nous sommes face à un Everest de folie meurtrière », a résumé le procureur de la République, Brice Robin, lundi 4 avril, au lendemain de deux règlements de comptes qui ont coûté la vie à quatre hommes à Marseille en quarante-huit heures.
Ainsi commence l'article de Luc Leroux dans Le Monde, alors que Français et autres Européens, ainsi que démocrates US, s'accordent sur le fait que l'Amérique des armes et de la violence devrait prendre l'Europe paisible et lucide en exemple. 
Marseille connaît un regain de violence, avec onze tués depuis le début de l’année lors de règlements de comptes, sur fond de guerre des clans pour contrôler le trafic de drogue dans les quartiers nord. Samedi 2 avril, vers 22 heures, trois hommes ont tiré à l’arme automatique à l’extérieur puis à l’intérieur de l’épicerie située au centre de la cité Bassens (15e arrondissement), l’une des plus déshéritées de la ville et longtemps l’un des plus juteux points de vente de drogue marseillais – au détail mais aussi en gros et demi-gros pour alimenter les autres cités.

No comments: