There was an error in this gadget

2004/07/30

Ce sont les Américains qui seraient simplistes et qui verraient le monde en noir et blanc?!

Sur le site David's Medienkritik, un internaute qui a vécu cinq ans en Allemagne évoque la perspective étroite qu'il a rencontré dans le pays de ses ancêtres. (Obs : Demandez-vous si, dans son témoignage, on peut remplacer le mot "allemand" par "français".)
Mes amis allemands objectifs évoquent continuellement le "fait" de la "simplicité" américaine et de leur vision du monde en "noir et blanc", contrastée avec la perspective européenne plus "complexe" et "sophistiquée" sur les mêmes évènements.

Et pourtant, mes observations ne soutiennent pas cette thèse. C'est le rare Allemand que je rencontre qui ne considère pas que le Président Bush est "stupide", qu'il a "volé les élections", qu'il mène une "guerre pour le pétrole", qu'il est un "cowboy", un "unilatéraliste", etc, etc, etc… Répéter comme un perroquet le sujet de la semaine de Time/Newsweek/Stern/Spiegel[/Le Monde/Libération] ne me semble pas être exactement une opinion personelle "nuancée" et "réfléchie".

…Alors je pense que nous pouvons nous mettre d'accord que certains ne font que suivre le mouvement de la "pensée de groupe", seulement voilà, je ne suis pas convaincu que ce soient les Américains. Sur tellement de sujets je suis abasourdi à quel point la plupart des Allemands sont mal informés, ou à quel point ils sont disposés à recueillir leur information des points de vue les plus extrêmes (toujours négatifs) en Amérique. Michael Moore est un prophète. fromthewilderness et moveon.org sont la parole d'évangile. Chaque critique ou erreur américaine est prise au pied de la lettre, toute nouvelle positive est suspecte!

…L'omniprésence de la pensée de groupe fait plutôt peur. …Cette étrange transférence, où tout ce est allemand (européen) est bon et tout ce qui est américain est mal. La réécriture de l'Histoire, avec Chirac en Normandie qui ne mentionne pas la contribution américaine. … Le bobard de "la guerre de Bush pour le pétrole" qui ignore la dépendance de l'Europe, pas de l'Amérique, sur le pétrole du Moyen Orient, qui ignore les contrats pétroliers de la Russie ($ 9 milliards) et de la France ($ 8 milliards) avec le régime criminel de Hussein. …L'ignorance presque totale et obstinée du fait de la complicité européenne historique dans chacun des problème dans le monde que les États-Unis affronte ou n'affronte pas aujourd'hui.

No comments: