There was an error in this gadget

2011/08/14

Syndicat Indépendant de la Police Nationale : les policiers ne sont plus des "anges gardiens" et des "arbitres" mais des percepteurs déguisés

Alors que l’annonce des nouvelles mesures de sécurité routière est tombée, que certains responsables politiques jouent aux cow-boys en enlevant déjà les panneaux devant les radars automatiques, que la résistance s’organise du côté des usagers de la route, difficile pour les forces de l’ordre de prendre position
écrit Pauline Rachwal sur Caradisiac.

Du côté des gendarmes, c’est le silence radio (mentalité de l’armée oblige !), en revanche le syndicat indépendant de la police nationale prend parti et fait remonter tous les doutes de ces membres.

Une vraie mise en doute sur le bien fondé de la politique de sécurité routière actuelle. Je vous laisse savourer :

"Le gouvernement annonce de nouvelles mesures pour lutter contre l'insécurité routière. Dans l'absolu nous sommes favorables à la répression des comportements dangereux . Mais il nous semble que l'on aille trop loin . Y a t'il une autre pédagogie , comme le respect du civisme sur la route (et dans la vie quotidienne) ou bien apprendre à réellement maitriser un véhicule comme le font les motards et les camionneurs ? Y a t-il des efforts sur les infrastructures qui se dégradent ? Non . Dans le même temps nous avons des consignes de ne pas engager de poursuites envers les scooters volés et autre motos de cross non homologuées conduits par des voyous le plus souvent non casqués (non la capuche n'est pas un casque ...) de peur de provoquer un accident .

Oui il faut lutter contre les comportements dangereux . Mais il faut aussi garder des chiffres en tête :

Nombre de morts par suicides : 11 000
Nombre de morts par maladies nosocomiales (contractées à l'hopital ) 11 000
Nombre de morts par accidents domestiques , à la maison : 20 000
Nombre de morts sur les routes : moins de 4000

Il est étonnant que nous n'entendions parler que des morts sur les routes de France alors qu'il y a 5 fois plus de morts par accidents domestiques ! Est-ce parce que la répression dans ce domaine RAPPORTE de l'argent à l'Etat transformant les policiers non plus en "anges gardiens" et "arbitres" mais en percepteurs déguisés ?

Pire nous allons créer des délinquants : en effet le projet de plus de 50 KM/H seront désormais des délits et non plus des contraventions . Clairement si un usager de la route est sur une route limitée à 110 KM/H, qu'il roule à environ 120 , que la vitesse est subitement limitée à 70 km/h il risque non seulement 3750 euros d'amende mais également 3 mois de prison , ce qui signifie une inscription sur le casier judiciaire avec toutes les conséquences pour la vie professionnelle qui en découlent . A ce train là , nous nous demandons si la peine de mort ne sera pas bientôt rétablie en cas de franchissement d'un feu rouge fixe , ou la perpétuité en cas d'oubli de la ceinture de sécurité . Cela serait dissuasif non ?

Passons sur la véritable persécution anti motards , comme l'obligation de porter un équipement rétro réflechissant (du meilleur goût) et une formation à la conduite obligatoire pour les titulaires du permis moto n'ayant pas conduit de deux roues motorisés depuis plus de 5 ans (les parents qui ont arrêté la moto provisoirement à la naissance de bébé seront nombreux à abandonner la moto)

De même l'interdiction programmée des avertisseurs de radars par GPS va conduire à des fermetures d'entreprises, à du chômage , et sera en plus difficilement applicable car nous ne voyons pas comment les policiers pourront contrôler si d'aventure, l'automobiliste vache à lait et culpabilisé a cette application dans son téléphone dernière génération .

Français, c'est un syndicat de policiers qui vous le dit : nous ne voulons pas créer de délinquants fictifs quand tant de délinquants avérés sont dans la nature . Vos libertés fichent le camp sous la pression d'associations extrémistes et vos libertés, théoriquement, nous sommes chargés de les protéger . De plus VOS libertés sont aussi les nôtres , car nous sommes aussi des citoyens et des usagers de la route . Voire des motards passionnés . Nous sommes devenus policiers pour protéger les citoyens, quitte à sévir . Mais il y a des limites à ne pas franchir."

B/N SIPM-FPIP/EUROCOP le 12/05/2010

No comments: