There was an error in this gadget

2004/07/06

George Bush fête son anniversaire
le 11 juillet (il sera âgé d'1 an)

This nation is peaceful, but
fierce when stirred to anger

George W Bush

Dans cinq jours, George Bush fêtera son anniversaire. Certains diront que ce n’est pas vrai, que l’anniversaire du président américain, c’est aujourd’hui. De toute évidence, nous ne parlons pas de la même personne. Et le George Bush auquel je pense ne fera pas beaucoup la fête, en fait, puisqu’il aura 1 an.

Le George Bush auquel je pense n’est pas celui dont le nom complet est George Walker Bush, ni celui dont le nom complet est George Herbert Walker Bush, mais celui dont le nom complet est George Bush Abdul Kader Faris Abed El-Hussein (sans relation aucune avec Saddam). Et ce George Bush-ci naquit à Bagdad le 11 juillet 2003.

D’après mes renseignements, les parents de George Bush ont nommé leur fils d’après un leader occidental qu’ils admiraient particulièrement. Cet homme a dû les impressionner, pour qu’ils donnent à leur fils le nom de quelqu’un qui ne soit pas de leur foi, avec un nom dont les racines ne sont pas de leur culture. (Un peu comme si un Occidental — mettons, quelqu’un du clan Bush — donnait à son nouveau-né un nom tel que celui de Mohammed Ahmed Youssouf Bush.)

Une idée me vient à l’esprit. Peut-être que l’Occident devrait envoyer des représentants à Bagdad. Des gens comme ceux que David Brooks appelle “les membres de la brigade des railleries”, “les charlots des cellules de réflexion et le reste de la communauté des commentaires” dans “leur mode habituelle du ciel qui nous tombe sur la tête” — des gens comme José Bové, François Hollande, Jacques Chirac, Gerhard Schröder, José Luis Zapatero, Jean-Marie Colombani, Dominique Dhombres, Plantu, Willem (pour ne mentionner que les Européens), etc… Ils pourraient choisir quelques intellectuels connus, les “armer” avec les arguments habituels, et les envoyer à Bagdad.

Et une fois sur place, ils devraient essayer de retrouver les parents de George Bush. Une fois que le couple aura été localisé, ils devraient patiemment essayer de leur expliquer la vérité. Cela incluerait les faits incontestables suivants…
• que la guerre n’avait pas de raison d’être, et fut conduite pour des raisons inavoués (et inavouables)
• que l’Irak, et le monde, allaient bien mieux avant le conflit
• que la présence de soldats étrangers (de surcroît, infidèles!) représente une humiliation pour le petit George Bush et ses concitoyens
• que leur sentiment primaire envers l’Amérique (ou en tout cas, l’administration Bush) ne peut être autre que l’amertume, à cause de la situation actuelle, dans laquelle des milliers d’Irakiens (avant tout des membres du parti baasiste) ont été tués en plus d’un an (un peu plus que la vie du petit George Bush) et regretter la situation antérieure dans laquelle ces membres du parti baasiste tuaient des milliers d’Irakiens tous les mois, dans la plus parfaite impunité
• que, contrairement à de George Bush, eux, les membres plus-humanistes-que-nous-tu-meurs du “camp de la paix”, ne pensaient (et ne pensent) qu’aux meilleurs intérêts des concitoyens de George Bush
• oh, et bien sûr, que l’homonyme de George Bush n’est rien de plus qu’un clown et un sacré menteur.

Une fois que les parents du petit George Bush auront été convertis à la vérité à la mode le ciel est en train de nous tomber sur la tête, “les membres de la brigade des railleries” pourront aller travailler sur les autres membres de la population d’Irak.

Les membres de “la communauté des commentaires” pourraient commencer avec Mohammed, Ali, et Omar, les trois frères d’Iraq the Model et aggrandir le cercle, pour inclure les Irakiens qui ont perdu mains et langues aux mains des brutes de Saddam, qui ont été défigurés à l’acide, dont les mères, les sœurs, et les filles ont été violées, et dont les parents, les frères, et les fils ont été abattus et jetés dans des tombes anonymes. Avec de la chance, “les charlots des cellules de réflexion” pourraient éventuellement atteindre le gros de la population, ceux qui, dans un sondage après l’autre, se déclarent satisfaits par une guerre qui a renversé le boucher de Bagdad et qui ont une vision plus optimiste de l’avenir que jamais.

Rassemblons-nous, pour leur souhaiter bonne chance, à ces VIPs de la pensée unique, et leur faire savoir à quel point nous souhaitons que leur mission sacrée se passe bien.

Oh, j’allais oublier: Joyeux anniversaire, George!

Read the English version

No comments: