There was an error in this gadget

2004/11/19

"Ils ont tendance à croire que les frontières de l'Europe s'arrêtent à celle de la France"

Pendant que "les socialistes français «n'approuvent ni les orientations ni la composition de la nouvelle commission» [européenne]" (Pierre Moscovici, député et ancien ministre des Affaires européennes), Pierre Avril explique que
selon un responsable du groupe PSE, l'attitude des Français a surtout été conditionnée par les débats internes qui actuellement font rage au sein du PS, autour de la Constitution. «Ils ont tendance à croire que les frontières de l'Europe s'arrêtent à celle de la France», explique un de leurs collègues.

No comments: