There was an error in this gadget

2013/08/14

Encore une p'tite bière et une barbe à papa, et le capitalisme s'effondrera de lui-meme comme un fruit mûr


A La Courneuve, chaque deuxième week-end de septembre que font Marx et Engels, se tient la Fête de L'Humanité, dite "Fête de L'Huma". Fête du quotidien communiste fondé en 1904 par Jaurès, L'Humanité. Fête des luttes, des régions, des débats, des livres, de la musique. Pendant trois jours, on voit des visages qu'on ne voit jamais. Si, à la Foire du Trône : les visages du peuple détendu. Les artistes du monde entier auront défilé ici. Tel fut le conservatoire national de Marc Perrone, en face de la cité.
Francis Marmande célébre la fête des communistes.
UN RESTE TERRESTRE

Fête lancée en 1930 par Marcel Cachin, mille camarades participent à sa première édition. Perrone dit "les copains". En 36, la Fête du Front populaire dépasse les 300 000 participants (le double, aujourd'hui). Dédicaces, discours, stands de boissons exotiques, chaleureuse ambiance, quel est l'en-plus de la Fête de L'Huma ? Certaine camaraderie diffuse, une joie de vivre et de partager, sans compter le regret de ce qui n'existe probablement plus que là.

Programme de la grande scène en 1973 ? Chuck Berry, Alan Stivell, Catherine Ribeiro, Ange, Sun Ra, Robert Charlebois. Au fait, en 1968 ? Mireille Mathieu... Historiens, au boulot ! Epoque et idéologie par les programmes de la Fête de L'Huma. Dans les années 1970, le PSU, la LCR, Lutte ouvrière, tous les journaux et mouvements gauchistes faisaient leur fête. Avec leur mixture d'utopie, de nourritures terrestres et de musiques.

 … Question subsidiaire : pourquoi, d'un Parti communiste et d'un journal aussi affaiblis ou menacés, ne subsiste que la Fête de L'Huma ? Et si les fêtes n'étaient que le reste terrestre des rêves ?
Un lecteur réagit :
A. de Tocqueville
Encore une petite biere et une barbe a papa et le capitalisme s'effondrera de lui-meme comme un fruit mur, victime de ses contradictions socio-historico-materialisto-imperialistes. Au moins je vois qu'on vend des T-shirt ornes de la faucille et du marteau, le meme symbole qui flottait au-dessus des goulag, et au nom duquel Staline et Mao ont massacre des dizaines de millions de "camarades".

No comments: