There was an error in this gadget

2004/05/01

Europe, Russie, Même Combat

Sur la une du Monde du 30 juillet 2003, un analyse est intitulée La Russie face à l'hégémonie américaine. Avant que le lecteur ait lu une seule ligne de ce texte, Daniel Vernet a donc établi le fait acquis : la Russie, comme nous autres Européens, doit faire face au terrible danger qui menace le monde (l'impérialisme U.S).

Effectivement, la première phrase lit : "Dans le discours français sur le monde multipolaire, la Russie tient une place de choix". Qu'importe, alors, le danger que pourrait représenter le Kremlin, lui, pour le monde (ou une partie du monde) aujourd'hui ou dans le futur? Il n'y en a pas, ou alors, par comparaison, il est minime. "Europe, Russie, même combat". Et tant pis pour les Tchétchènes, qui meurent par milliers. Et tant pis pour les Européens de l'Est, qui ne voient ni d'un bon œil leur ours voisin, ni d'un tout à fait mauvais œil (loin s'en faut) la prédominance américaine actuelle. Ils n'ont qu'à "se taire" et laisser les grands, comme Paris, Berlin, et… Moscou, s'occuper des affaires du monde qui les dépassent, tant eux que les Ricains.

No comments: